LE GROUPE DULCESOL SUPPRIMERA LES CAGES DE SES POULES D’ELEVAGE

5 février 2018

Depuis cette ferme le groupe contrôle la production d'œufs qui est l'une des principales matières premières dans la fabrication de beaucoup de ses produits. Avec ces changements il veut répondre à une demande croissante d'œufs plus  respectueuse du bien-être animal, une tendance qui gagne de plus en plus de  terrain dans la société actuelle.

Le groupe Dulcesol, fabricant de différentes catégories de produits alimentaires, achève la première phase d'un projet qui le mènera à utiliser pour la préparation de ses spécialités, les œufs en provenance de poules qui vivent en liberté, dans un délai de cinq ans.


De cette façon, et en accord avec le projet en cours, depuis la fin 2017, les poules pondeuses de l'un des quatre bâtiments de sa ferme de Terrateig -ouvert dans les années 80- peuvent maintenant se déplacer librement en plein air. Une mesure qui sera prochainement appliquée à la totalité des animaux (près de 500.000) à partir desquels on produit annuellement plus de 7.500 tonnes d'œuf liquide. Un ingrédient, par ailleurs, essentiel dans l’élaboration de recettes, qui sont commercialisées aussi bien sur le marché national qu’international, parmi lesquels, par exemple, son produit phare : les madeleines.

De cette façon, et conformément à son engagement à l'amélioration des normes de protection du bien-être animal, l'entreprise a prévu de garantir, peu à peu, que les poules puissent se déplacer en plein air.

La ferme avicole Vall d'Albaida, qui fait partie du système de production intégré du groupe Dulcesol, permet de garantir la traçabilité et la qualité des œufs fournis avec lesquels elle assure environ 90% de ses besoins. Cette exploitation a également lancé un plan de réduction et de valorisation des déchets pour lesquels un pourcentage de l'alimentation des poules provient des découpes du pain et des pâtisseries qui fournissent les nutriments nécessaires comme les glucides, les sucres et les graisses.